Communiqué de presse

Les britanniques ouvrent à Paris leurs premiers sas de contrôle automatisés des passeports à l'étranger

L’Ambassadeur de Grande-Bretagne en France et le Directeur Général de la police britannique de l’air et des frontières (Border Force) ont inauguré les tout premiers sas de contrôle automatisés des passeports installés par le Royaume-Uni hors de ses frontières.

placeholder

L’Ambassadeur de Grande-Bretagne en France, Lord Llewellyn, et le Directeur Général de la police britannique de l’air et des frontières (Border Force), Sir Charles Montgomery, ont inauguré le 2 mars les tout premiers sas de contrôle automatisés des passeports installés par le Royaume-Uni hors de ses frontières.

Lors d’une cérémonie au poste de contrôle frontalier à la Gare du Nord à Paris, l’Ambassadeur a salué les améliorations dont les installations allaient faire bénéficier les passagers.

Les sas pour titulaires de passeports électroniques-biométriques utilisent les toutes dernières technologies destinées à contrôler les passagers à la frontière avant qu’ils continuent leur voyage. Ces sas vont accroître le nombre de postes de contrôle et permettre à ces opérations de se faire de manière efficace.

En inaugurant les sas, l’Ambassadeur de Grande-Bretagne en France, Lord Llewellyn, a déclaré :

« Des millions de voyageurs empruntent chaque année les trains Eurostar et l’étroitesse de nos liens commerciaux et touristiques bénéficie aux deux pays.

Je suis très heureux que ces voyageurs puissent désormais profiter de cette nouvelle technologie qui va améliorer leurs déplacements, en leur permettant de franchir les contrôles à la frontière dans de bonnes conditions d’efficacité sans nuire à la sécurité.

L’investissement qui est le nôtre dans les sas de contrôle automatisés des passeports est la preuve de notre engagement constant en faveur de la sécurité à nos frontières, tout en fournissant le surcroît de capacités qui va permettre de faire face à l’augmentation attendue du tourisme d’affaires et de loisir entre la France et le Royaume-Uni. »

Le Directeur Général de Border Force, Sir Charles Montgomery, a déclaré :

« Leader mondial de l’utilisation de la reconnaissance faciale, Border Force contrôle davantage de voyageurs à l’aide de cette technologie avancée que n’importe quel autre pays, préservant ainsi la sécurité des frontières, des populations et des passagers, tout en fournissant aux voyageurs légitimes un service de toute première qualité.

Au début de l’année nous avons accueilli au Royaume-Uni le cent-millionième utilisateur du sas de contrôle automatisé et je suis très heureux de faire profiter les voyageurs au départ de Paris Gare du Nord des avantages de cette technologie.

Nous comptons bien nous assurer que Border Force utilise les dernières technologies disponibles. Pendant la seule année 2016 nous y avons consacré 67 millions de livres sterling et nous allons continuer nos investissements à l’avenir. »

Philippe Mouly, responsable de l’exploitation d’Eurostar, a déclaré:

« Nous sommes très heureux que ces dernières techniques soient introduites à la Gare du Nord. C’est une composante importante d’un grand programme d’investissement dans nos gares. Avec nos nouveaux trains e320 à forte capacité et une demande accrue pour nos services, les sas ont un rôle crucial à jouer pour que nos passagers franchissent les contrôles de manière rapide et efficace. »

Près de 200 sas sont déjà installés dans les aéroports à travers tout le Royaume-Uni, où ils offrent aux voyageurs un service à la fois sûr et efficace aux postes-frontière. Ils sont ouverts aux passagers munis d’un passeport électronique-biométrique originaire de France, du Royaume-Uni et des autres pays de l’Union européenne, ainsi qu’à ceux qui voyagent pour affaires ou pour leurs loisirs et qui, originaire de divers pays éligibles à travers le monde, sont affiliés au service « Voyageur Enregistré » (Registered Traveller). Ces sas sont les premiers à être mis en place hors du Royaume-Uni, et les prochains le seront aux postes-frontière juxtaposés de la gare du Midi à Bruxelles dans le courant de l’année. A Paris Gare du Nord, la mise en place du dispositif ajoute cinq postes de contrôle des passeports, ce qui renforce les moyens de Border Force face à l’augmentation des capacités de transport des trains Eurostar.

Note à l’attention des Journalistes :

Depuis leur mise en service, ce sont 100 millions de passagers qui ont utilisé les sas de contrôle automatisés des passeports dans les aéroports britanniques. Le premier sas de ce type a été installé en 2008 à l’aéroport de Manchester. Les sas recourent à une technologie avancée de reconnaissance faciale qui compare le visage du passager à celui qui figure sur le passeport. Les données personnelles font aussi l’objet de contrôles automatiques à partir des fichiers d’immigration et de sécurité. Ce n’est qu’une fois ces contrôles effectués que le sas s’ouvre et permet au passager de franchir la frontière.

Les sas sont placés sous le contrôle du personnel de Border Force et toute personne rejetée sera référée à un agent de ce service qui entreprendra des contrôles supplémentaires.

Les sas de contrôle automatisés des passeports peuvent être utilisés par les citoyens du Royaume-Uni, de l’Union européenne et de l’Espace économique européen (avec des limites d’âge) ainsi que par les Voyageurs Enregistrés dont la couverture du passeport comporte le symbole biométrique.

A la fin de 2017, 239 portails e-passeports seront en service.

Des sas de troisième génération sont actuellement en place aux aéroports de Londres-Gatwick, Manchester, Londres-Heathrow, Glasgow, Edimbourg, Londres-Stansted, Birmingham, Londres-Luton et East Midlands.

Le service Voyageur Enregistré (Registered Traveller) est ouvert aux candidats éligibles des pays suivants (pour de plus amples renseignements, consulter GOV.UK) :

Asie : Brunei, Corée du Sud, Hong Kong (passeports de la Région Administrative Spéciale exclusivement), Japon, Malaisie, Singapour, Taiwan (seulement lorsque le numéro d’identité individuel figure sur la page comportant la photographie) Océanie : Australie, Nouvelle-Zélande Amérique du Nord : Canada, Etats-Unis, Mexique Proche-Orient : Israël Amérique centrale et du Sud : Argentine, Belize, Brésil, Chili, Costa Rica, El Salvador, Guatemala, Honduras, Nicaragua, Panama, Paraguay, Uruguay

Published 3 mars 2017