Actualités

Nouveau projet britannique pour l'amélioration de l'accès des filles à l'école

Lancement d'un nouveau projet du Girls Education Challenge en République Démocratique du Congo qui vise à améliorer l'accès à l'école des filles Congolaises.

This was published under the 2010 to 2015 Conservative and Liberal Democrat coalition government

Launch of Girls' Education Challenge programme in DRC

From left to right: DRC Minister of Gender, Family and Child, Ms Geneviève Inagosi; DRC Minister of Primary, Secondary and Vocational Education, Mr Maker Mwangu Famba; DRC Minister of Social Affairs, Humanitarian Action and National Solidarity, Mr Charles Nawej Mundele; and the British Ambassador in DRC, Ms. Diane Corner; at the launch of the Girls' Education Challenge project in DRC.

Le 12 Juin 2013, une délégation de ministres Congolais, d’officiels Britanniques et de partenaires internationaux se sont rendus dans la Province de l’Equateur pour le lancement du projet Girls’ Education Challenge sélectionné pour la République Démocratique du Congo (RDC).

Le Ministre de l’Education Primaire, Secondaire et Professionnelle, Mr Maker Mwangu Famba, la Ministre du Genre, Famille et Enfant, Mme Geneviève Inagosi et le Ministre des Affaires Sociales, Action Humanitaire et Solidarité Nationale, Mr Charles Nawej Mundele, ainsi que l’Ambassadeur Britannique en RDC, Mme Diane Corner, et des représentants des partenaires d’exécution, ont assisté à la cérémonie de lancement qui s’est déroulée dans une école primaire de Mbandaka, Province d’Equateur.

Le projet “Valorisation de la Scolarisation des Filles – VAS-Y FILLE” est financé par le gouvernement du Royaume-Uni et visera l’amélioration de l’accès à l’éducation pour plus de 137,000 filles dans cinq provinces de la RDC où les niveaux d’enrôlement, d’apprentissage et d’achèvement du cycle primaire sont les plus bas. Le projet sera mis en œuvre par International Rescue Committee, Save the Children et Catholic Relief Services en partenariat avec le gouvernement de la RDC, dans les provinces du Bandundu, Equateur, Kasaï Oriental, Katanga et Province Orientale.

Il travaillera sur quatre axes d’intervention dans le but de:

  • Augmenter les capacités financières des parents de supporter le coût de l’éducation primaire de leurs filles;

  • Améliorer les capacités de lecture et de calcul des filles grâce à des programmes de formation des enseignants, de tutorat et de lecture communautaire;

  • Augmenter l’implication de la communauté afin d’assurer l’accès des filles à une éducation de qualité dans un environnement sécurisé;

  • Augmenter l’engagement de la société civile à fournir des opportunités d’apprentissage alternatif qui permettront aux filles sorties du système éducatif de finir le cycle primaire.

En outre, le projet VAS-Y Fille comprend un certain nombre d’éléments innovants, par exemple le partenariat avec des organisations du secteur privé, telles que la Trust Merchant Bank et Airtel; ainsi que la désignation de “champions pour l’éducation des filles”. Ces partenaires vont aider VAS-Y Fille à lever davantage de fonds pour atteindre plus de filles et fournir plus d’aide aux filles et à leurs familles.

Published 18 June 2013